Parce qu’il n’est jamais trop tard pour faire plaisir au cinéphile dans votre famille, voici nos suggestions pour Noël!

Suggestions de Jason

Le dictionnaire des films Québécois – La réputation de Marcel Jean n’est plus à faire. Voici réunis dans un seul livre 1300 films, qu’il a recensés rigoureusement et qu’il accompagne d’une appréciation critique. Rien de moins qu’une bible pour toutes celles et ceux s’intéressant sérieusement à notre cinéma. 39,95$

Abonnement d’un an à Mubi – Mubi, c’est le Netflix des cinéphiles exigeants. Chaque jour, un film quitte la sélection pour laisser la place à un autre, limitant ainsi le choix à une trentaine de films de qualité, ce qui, à notre humble avis, permet de ne pas perdre une heure à trouver un bon film, ce qui est inévitable sur Netflix. Pour offrir cet abonnement, suffit de vous inscrire et de suivre ce lien : https://mubi.com/gifts/new. 34,99$

 

Suggestions de Vincent

Criterion Desings – Il n’y a aucun doute que The Criterion Collection a laissé une grande marque sur la conception et l’organisation de DVD de films importants du répertoire mondial, non seulement dans leur contenu, mais aussi pour la conception des pochettes DVD elles-mêmes, avec une direction artistique variée qui a créé une sorte de fan-art propre aux designs graphiques de la collection – et dont je suis moi-même coupable. Ainsi, l’idée d’un livre complet avec tous les designs Criterion jamais créés, avec de nombreux dessins et brouillons faits par des douzaines et des douzaines d’artistes, est assez pour exciter n’importe quel amateur de cinéma et de design graphique sur terre. Si vous avez un intérêt ne serait-ce que minime dans les deux domaines, Criterion Designs est en livre d’art qui interpelle par sa simple proposition, et qui nous fait voyager dans cette dimension de la maison d’édition qui est à la fois secondaire et fortement identitaire. 79,99$

Mystery Science Theater 3000 S3E21 : Santa Claus Conquers the Martians – Je vais vous faire découvrir une tradition de Noël personnelle remontant à il y a deux ans; si vous ne connaissiez pas, Mystery Science Theater 3000 est une des plus grandes séries cultes qui n’a jamais existé, ayant été télédiffusée pendant dix saisons et ayant encore aujourd’hui une grande communauté d’admirateurs. Si cette série ne semble ne pas être très connue au Québec francophone, l’émission mérite amplement le coup d’œil. Pour résumer : un concierge et deux robots sont forcés par des scientifiques fous à regarder des mauvais films pour découvrir celui qui va briser l’esprit des humains et s’en servir pour conquérir le monde. Ils regardent donc des films de série B semaine après semaine, et résistent à leur médiocrité en faisant des blagues pendant le visionnement. Et voilà la série : on regarde des mauvais films pendant que trois silhouettes dans le bas de l’écran nous font rire.

S’il existe plusieurs épisodes de Noël, Santa Claus Conquers the Martians est sans conteste le meilleur d’entre eux. Ce n’est pas un si mauvais film que ça en plus : si, c’est techniquement incompétent et absurde, mais on sent tout de même une certaine part de sincérité dans le film, ce qui est bien mieux que la proposition éparpillée, inconfortable et néo-capitaliste de Santa Claus (S5E21). Mais avec la présence de Joel, Crow et Tom Servo, ça reste un des épisodes les plus mémorables de la série – et la liste est longue! Un épisode particulier et une émission entière à regarder. Hooray for Santy Claus! Vous pouvez visionner l’épisode en suivant ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=ut-hn7sFieE

Saints Row IV : How the Saints Saved Christmas – Saints Row: The Third est sûrement un des jeux vidéo les plus drôles des dernières années, ayant même engendré un retour en force de la comédie dans la discipline (Octodad, The Stanley Parable, Jazzpunk, South Park : The Stick of Truth). L’idée de jouer de nouvelles missions additionnelles semblait à ce temps-là excellente. Malheureusement, le contenu téléchargeable de Saints Row : The Third était extrêmement décevant.

Cela-dit, Volition a entendu les critiques formulées sur le contenu additionnel de leur série-phare, et corrigea le tir avec les deux expansions de missions de Saints Row IV : Enter the Dominatrix, un pack qui poussa l’humour post-moderne des derniers opus au summum, à travers une expansion annulée du jeu précédent que même les personnages de la série trouvaient complètement nul, et surtout How the Saints Saved Christmas, un épisode de Noël qui plonge encore une fois dans l’humour absurde du jeu, avec un gang de rue intergalactique qui doit sauver le Noël du futur d’un Père Noël-Terminator. L’écriture de la série est toujours aussi drôle, faisant même une référence hilarante à Love Actually! Une expansion d’une heure qui vaut le coup; bien plus que le Bye Bye si vous voulez mon avis. 19,83$ sur amazon.ca pour le jeu et l’expansion

 

Suggestion d’Isabelle

Ma vie rouge Kubrick de Simon Roy Ma vie rouge Kubrick est un essai captivant et singulier qui bascule dangereusement dans l’autobiographie, mettant au centre de son récit le film The Shining. Un livre dans lequel l’analyse filmique s’imbrique à la fiction et s’immisce dans la réalité, témoignant ainsi du profond impact que peut avoir une œuvre dans notre vie. Le cinéma laisse des marques indélébiles sur nous et le texte de Simon Roy, à la fois beau et tragique, en est la preuve. 19,95$

Commentaires