Leviathan (2014) est la plus récente offrande d’un cinéaste dont la vision accablée de son pays natal n’a d’égal que la cruauté de l’humour qui évoque ce désœuvrement. Force est toutefois d’avouer que Andreï Zviaguintsev, réalisateur, articule un propos dont ni la Russie, ni la modernité peuvent revendiquer une paternité exclusive. Car il est bien...